L'heure pour entreprendre!

Le ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, Samir Taieb, a donné, mercredi, le coup d’envoi au programme d’entrepreneuriat agricole « Agripreneur 2.0 ». Initié par le ministère en collaboration avec l’Agence allemande de la coopération internationale (GIZ) et l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA), ce programme vise à promouvoir l’auto-emploi et l’entrepreneuriat agricole dans les zones rurales du nord-ouest et du centre-ouest de la Tunisie.

.
Le ministre de l’agriculture a fait savoir, à cette occasion, qu’”une caravane d’information et de sensibilisation des jeunes ruraux, au programme “Agripreneur 2.0” a démarré mercredi du ministère de l’Agriculture, pour sillonner pendant deux semaines (jusqu’au 20 mars), 27 délégations dans 7 gouvernorats (Béja, Jendouba, Le Kef, Siliana, Kairouan, Sidi Bouzid et Kasserine).
L’objectif est de rencontrer des jeunes des deux sexes âgés entre 18 et 40 ans, diplômés et non diplômés, en vue de favoriser le développement d’idées créatives, pour la réalisation de start-up dans les secteurs agricole, agroalimentaire et les services liés “.
Taieb a indiqué que la spécificité de ce projet, c’est qu’il cible les jeunes qui maîtrisent bien l’outil informatique, les nouvelles technologies et les applications numériques.
Il les encourage à mobiliser leurs acquis, dans la réalisation de projets agricoles. Une approche qui s’inscrit parfaitement dans le cadre du principe de discrimination positive en faveur des régions et du développement régional.
Matthias Schnier, conseiller entrepreneuriat et emploi rural auprès de la GIZ Tunisie, a fait savoir que le projet consiste à sensibiliser 10.000 personnes à l’esprit entrepreneurial, via cette caravane. Il prévoit de découvrir environ 2000 idées de projets, dont la moitié peuvent faire l’objet d’un accompagnement.
“Sur ces 1000 projets, 250 seront retenus et bénéficieront d’un appui et d’un encadrement de la part de la GIZ (formation, coaching, incubation…), jusqu’à ce que les idées se concrétisent en des projets réels”, a-t-il ajouté.
De son côté, Matthias Giegerich, directeur régional de la GIZ Tunisie-Libye, a souligné que la GIZ cible toujours les jeunes, dans ses différents actions, étant donné qu’ils sont les acteurs du changement au sein d’un pays à court, moyen et long termes. Le responsable a mis l’accent également, sur l’importance d’orienter les jeunes tunisiens vers le secteur agricole, étant donné que cette activité a besoin d’être rajeunie et modernisée.
Le projet Agripreneur 2.0, qui mobilisera une enveloppe de 15 millions de dinars, financée par le gouvernement allemand, s’inscrit dans le cadre du projet Promotion de l’agriculture durable et du développement rural (PAD II), mis en œuvre par la GIZ, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture.
PAD II (juillet 2016- juin 2019) vise à renforcer les acquis déjà obtenus grâce au PAD I (2013-2016), en axant ses interventions sur l’amélioration durable des revenus de la population rurale, en particulier les jeunes et les femmes et le développement d’une agriculture durable.

TAP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :