L'heure pour entreprendre!

Le programme de 2017 comprend la participation à des salons et foires traditionnels (France, Allemagne, Italie, Espagne) sur lesquels il faut rester présents, outre les marchés voisins ( les Etats de l’Union du Maghreb Arabe ), les Emirats arabes unis (EAU), en tant que base d’ouverture sur les marchés du Golfe et du Moyen Orient ainsi que la conquête des marchés africains, ayant une forte capacité d’importation, tels que la Côte d’ivoire, l’Ethiopie, le Congo, le Cameroun, le Congo démocratique, le Niger et le Mali ainsi que les marchés à développer, tels que ceux des pays scandinaves et la Pologne.

Le conseil d’administration du centre de promotion des exportations (CEPEX) a décidé au cours de sa réunion périodique, lundi, à Tunis, un programme d’action vers les marchés extérieurs pour l’année 2017 visant à consolider et appuyer les efforts des entreprises exportatrices dans leurs efforts de positionnement sur le marché international.

Le centre a fait savoir, dans un communiqué, publié lundi, que le programme qui a été élaboré en coordination avec les organisations profesionnelles et les structures administratives repose sur cinq axes qui sont « la globalité », « la complémentarité et l’interaction entre les différentes composantes », « le partenariat multipartite », « le réalisme », « la diversité et l’innovation ».


Il s’agit de s’orienter vers les marchés extérieurs dynamiques, de choisir les produits tunisiens appréciés par les clients étrangers, répondant aux besoins des marchés et garantissant une bonne connexion entre les participations aux salons et les missions commerciales, lit-on dans le communiqué.


Le programme de 2017 comprend la participation à des salons et foires traditionnels (France, Allemagne, Italie, Espagne) sur lesquels il faut rester présents, outre les marchés voisins ( les Etats de l’Union du Maghreb Arabe ), les Emirats arabes unis (EAU), en tant que base d’ouverture sur les marchés du Golfe et du Moyen Orient ainsi que la conquête des marchés africains, ayant une forte capacité d’importation, tels que la Côte d’ivoire, l’Ethiopie, le Congo, le Cameroun, le Congo démocratique, le Niger et le Mali ainsi que les marchés à développer, tels que ceux des pays scandinaves et la Pologne.


L’accent sera mis, lors de la participation aux 31 manifestations commerciales inscrites dans le programme national des foires et salons, sur cinq principaux secteurs, les industries agroalimentaires, le textile, l’habillement, les chaussures, les industries mécaniques et électriques, les services des études et les consultations d’ingénierie.
Il est prévu qu’environ 350 entreprises tunisiennes participent à toutes ces manifestations.
Le conseil a présenté, à cette occasion, les principaux indicateurs des résultats du commerce extérieur tunisien jusqu’au mois de novembre 2016.


Les échanges commerciaux entre la Tunisie et ses partenaires ont augmenté de 4,3% (64,4 milliards de dinars contre 25,2 milliards de dinars). De même les importations sont cru de 4,2% (38 milliards de dinars contre 36,4 millions de dinars).


Le déficit commercial a enregistré une hausse de 397,4 MD pour atteindre 11628 MD, a fait savoir le CEPEX.

Communiuqé : CEPEX

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :