L'heure pour entreprendre!

banque zitouna zaghouan banniere 1 26

A l’occasion de l’ouverture de sa nouvelle agence, vendredi 24 janvier, à Zaghouan, la Banque Zitouna a organisé une rencontre-débat, à Dar Zaghouan, un gite écologique, où le charme bucolique n’a d’égal que la qualité de l’hospitalité.

Par Zohra Abid

Ont pris part à cette rencontre, autour des responsables de la Banque Zitouna, les autorités régionales (gouverneur, 1er délégué, délégué, le maire de la ville) et plusieurs notables, industriels et agriculteurs de cette région, située à une cinquantaine de km au sud-ouest de Tunis et qui s’étend sur près de 2.800 km2, compte plus de 200.000 habitants et est dotée d’une pépinière d’entreprises industrielles et agricoles.

Psalmodie du Coran pour commencer

L’ouverture d’un guichet de la Banque Zitouna dans ce gouvernorat ne pouvait passer inaperçu. Les Zaghouanais sont venus en grand nombre exprimer leur intérêt pour la large gamme de produits et services de finance islamique. Les responsables de la banque venus de Tunis ont expliqué les caractéristiques de cette finance qui a le vent en poupe en Tunisie et dans le monde.

banque zitouna zaghouan 1 26 2

Taoufik Lachheb (1er à partir de la gauche), Ezzeddine Khouja, Pdg de la banque (2e à partir de la droite).

Comme il est de coutume dans la banque islamique, la rencontre a été ouverte avec des versets du Coran récités par l’imam Ridha Ben Slimane: une manière d’invoquer la baraka et la protection divines. Puis la parole a été cédée à Ezzeddine Khouja, Pdg de la Banque Zitouna depuis juin 2012, qui a mis la cérémonie dans son cadre.

«Nous comptons, aujourd’hui, une cinquantaine d’agences à travers le pays. Et avec l’arrivée d’Al Baraka (banque islamique off-shore qui s’est convertie récemment à l’on-shore, NDLR), la finance islamique va se développer davantage en Tunisie», a déclaré M. Khouja. Et d’ajouter: «La population nous fait confiance, s’intéresse à notre système et préfère investir dans une finance conforme à sa foi religieuse. Il y a aujourd’hui à la fois autant d’affluence que des attentes».

Pour y faire face, la Banque Zitouna prévoit d’atteindre une centaine d’agences d’ici quelques années, dans toutes les régions du pays. «Nous essayons d’être une banque de proximité, qui répond aux attentes de ses clients par une gamme spécifique de produits», a ajouté M. Khouja.

banque zitouna zaghouan 1 26 3

Taoufik Lachheb.

Un système imperméable à la crise

Hamdi Jerbi, gouverneur de Zaghouan depuis août 2013, a tenu à rappeler que le système bancaire islamique a sa propre vision. «Il vise à éviter les dérapages que connaissent les autres systèmes financiers. Les opérateurs économiques et financiers dans le monde occidental s’intéressent, aujourd’hui, à ce système bancaire, qui n’a pas encore le rayonnement requis dans le monde arabo-musulman, mais qui réussit admirablement en Malaisie et attire en plus en plus en Occident, surtout après la crise financière de 2007», a expliqué M. Jerbi, ajoutant que «les banques islamiques ont mieux résisté à la crise que les banques classiques parce qu’elles évitent, de par leur système, les dérapages liés à la spéculation financière».

«La Banque Zitouna offre aux particuliers et professionnels une large gamme de produits et services en matière de comptes de dépôt, de financements, d’investissements participatifs, de monétique et de banque à distance», a expliqué, de son côté, Taoufik Lachheb, directeur adjoint chez Banque Zitouna, avant de céder la parole aux présents pour poser leurs questions et exprimer leurs attentes de la nouvelle agence ouverte dans leur région.

Cheikh Hatem Laâjili, un imam de la région, a incité les Zaghouanais à adhérer au financement islamique «pour avoir l’esprit tranquille», a-t-il précisé, en insistant sur la conformité des produits et services de la finance islamique, à la fois, à «la loi et à la chariâ». Parmi ces produits bancaires, les Tamouil Menzel, Tamouil Binaet, Tamwilet Tahsinet, Tamwilet Sayara… Ainsi qu’une panoplie de comptes, de transactions, de dépôts et de placements répondant aux besoins des clients, comme Hisseb Racid, Hisseb Tawfir, Hisseb Al-Istithmar…

Lotfi Bouîcha, conseiller exécutif de la banque, a présenté ensuite les divers services de l’agence, qui a ouvert ses portes il y a 3 semaines, et qui cible, selon lui, les hommes d’affaires, les responsables de PME et les particuliers.

banque zitouna zaghouan 1 26 4

Une grande affluence des agriculteurs et hommes d’affaires de la région.

Un panel d’offres selon les besoins

La Banque Zitouna compte, aujourd’hui, plus de 52.000 clients. Son capital s’élève à 70 millions de dinars (MD). Il sera bientôt porté à 90MD avec l’entrée de la Banque islamique du développement (BID). La banque emploie aujourd’hui 500 compétences de haut niveau et qui bénéficient d’une formation continue. Cet effectif se développera au fur et à mesure de l’ouverture de nouvelles agences.

«En plus de notre déploiement programmé dans les régions, nous allons aussi développer, selon les besoins, notre bouquet d’offres», a encore précisé le Pdg de Banque Zitouna.

La rencontre, qui a duré toute l’après-midi, s’est achevée avec un buffet dînatoire, avec des produits du terroir offerts par Dar Zaghouan

Source : http://www.kapitalis.com/economie

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :