L'heure pour entreprendre!

Entrepreneuriat_banner_entreprenheure_tunisia copy

Comme à l’accoutumé, le bimensuel économique « L’économiste maghrébin », publie son classement annuel des 500 plus grandes entreprises tunisiennes.
Les entreprises tunisiennes ont su, selon le classement du magazine, retrouver leur niveau d’activité d’avant la révolution, alors que les experts prévoyaient le contraire.
Après une angoisse née suite au choc de la révolution, ces entreprises ont pu, vers la fin de l’année 2011, retrouver leur rythme habituel avec un retour progressif de la sécurité dans le pays.

A la tête du classement des groupes, figure, comme l’année dernière d’ailleurs, le GCT (groupe chimique de Tunisie), avec un chiffre d’affaires de 2,737 milliards de dinars. Le groupe a enregistré, malgré les sit-in et grèves répétitifs, une croissance de 594,319 millions de dinars.
Rappelons, tout de même, que des rumeurs courraient ces dernières semaines concernant l’éventuelle fermeture du groupe. Des rumeurs qui ont été démenties par le directeur du groupe, le 26 décembre dernier.

Le groupe Elloumi a aussi réalisé une bonne performance, voyant son chiffre d’affaires passer de 800 millions à 1,400 milliard.
En troisième position, on trouve le groupe SFBT (1,263 milliard), ensuite Délice (1,229 milliard), Poulina Groupe Holding (1,183 milliard), Tunisair (1,052 milliard).

Par contre, l’effet de la révolution s’est fait remarqué sur le groupe Mabrouk qui se situe en septième position, avec un chiffre d’affaires de 930,726 millions de dinars. Il a ainsi enregistré une baisse de 187,979 millions et perdu 4 places.
En 8ème position se trouve le groupe Bayahi (750 millions de dinars), suivi par le groupe Loukil (680 millions), TTS (588 millions), Hachicha (431 millions) et Hamrouni (376 millions).

Pour ce qui concerne les entreprises, on trouve au premier rang la STIR avec 3,001 milliards, suivie de la STEG (2,623 milliards).
On retrouve,également, le groupe chimique parmi les entreprises, en 3ème position, avec 1,954 milliard, puis l’Etap (1,600 milliard), Tunisie Télécom (1,400 milliard), Agil (1,388 milliard), Tunisiana SA (1 milliard), Pharmacie Centrale Tunisie (818 millions), Compagnie des Phosphates de Gafsa (783 millions) et Total Tunisie (758 millions).

Un peu plus bas dans le classement, on voit les sociétés appartenant, auparavant, aux familles Ben Ali et Trabelsi. En effet, la société Ennakl se positionne au 20ème rang avec un chiffre d’affaires de 408,794 millions de dinars, soit une croissance de 92,364 millions de dinars.
Carthago (groupe Poulina) quant à elle se trouve à la 71ème position avec 104,884 millions de dinars.

Zeyneb Dridi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :