L'heure pour entreprendre!

C’est dans l’exceptionnel site du Palais du Rais, plus communément appelé le Bastion 23, que la Coopération allemande au développement GIZ Algérie, le Programme développement économique durable (DEVED) et la Direction générale de la PME du département de Chérif Rahmani ont officiellement lancé le Réseau de promotion de l’entrepreneuriat durable en Algérie.

Un réseau doté d’une plate- forme web qui permet une réelle « interactivité » entre les membres du réseau mais pas que, selon la conseillère technique de DEVED qui a présenté, au cours de cette journée le projet.

La plate- forme « sustain-preneur » offre des outils d’analyse pouvant aider les entrepreneurs à « s’auto-évaluer » tout en rassemblant les contributions des différents acteurs.

Un réseau que Rachida Sellam veut voir s’élargir par l’adhésion d’un plus grand nombre d’entrepreneurs. Des entrepreneurs que les informations mises sur le site pourraient décider à rejoindre les « sustains-preneurs ».

Ces derniers, indique cette directrice d’un bureau d’étude, membre fondatrice du réseau, souhaitent, par souci d’efficacité, voir élaborer un plan d’action.

S’agissant des outils d’évaluations, Ali Harbi a, au cours de sa présentation, expliqué que le Quick Check, un des outils qu’offre la plate- forme « permet à l’entreprise de s’auto-évaluer rapidement par rapport à ses pratiques en matière de développement durable. Le référentiel utilisé est la norme ISO 26000 ».

Pour rappel, Lotfia et Ali Harbi du cabinet conseil AHC consulting avaient animé, en marge de EnviroAlgérie qui s’était déroulé à Oran du 15 au 18 octobre dernier, un business Game pour l’entrepreunariat durable ; le concept développé par AHC pour le compte de DEVED consiste à mettre des jeunes avec des méthodes pédagogiques et lucratives dans une situation d’investissement et de management d’entreprise ou comment passer du mode de production classique à un mode de production durable.

Les lauréats du Business Game, sept au total, se sont vu remettre leurs diplômes au cours de la cérémonie du lancement du Réseau de promotion de l’entrepreneuriat durable en Algérie.

De son côté Mehadji Haradj , qui intervenait au nom du ministère de l’Industrie, a mis l’accent sur la nécessité de sensibiliser les chefs d’entreprise au développement durable .

Et ils sont nombreux ! A l’occasion, le sous- directeur du département Rahmani a rappelé que le taux de croissance annuel de création de PME est de 9% .Soit, tient –il à préciser, « 25à 30 mille entreprises ».

Une façon de démontrer qu’il y beaucoup à faire. L’aubaine peut être pour le ministère de l’Industrie, qui veut « verdir » les PME, vient du fait que l’actuel ministre de l’Industrie, est l’ex- ministre de l’environnement.

Et M. Chérif Rahmani ,avait, alors fait de la « dépollution » industrielle son cheval de bataille .

Par Sarah Chabi

 

Source : http://www.dzentreprise.net/?p=1794

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :