L'heure pour entreprendre!

Le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) et l’organisme Adam Smith International ont procédé, à Casablanca, au lancement du programme de mentorat « Forsa » Maroc pour l’accompagnement des petites et moyennes entreprises (PME) et des très petites entreprises (TPE).
Entrepreneuriat Maroc
Le projet, lancé simultanément en Jordanie, Egypte, Tunisie, Yémen et Libye, s’inscrit dans le cadre de la concrétisation du partenariat de Deauville initié en 2011 par le G8 en vue d’aider les gouvernements des pays arabes, en transition économique et politique, à répondre aux attentes de leurs populations.
« Soutenir, assister, appuyer, accompagner et conseiller les dirigeants de PME et TPE marocaines pour le renforcement des compétences et le transfert des bonnes pratiques entrepreneuriales, sont en quelques mots les objectifs de l’initiative Forsa », a déclaré Hicham Zoubair, président national du CJD Maroc, lors de la plénière du lancement de ce programme, placée sous le thème « Le mentorat, pour soutenir et développer l’entreprenariat au Maroc ». Le mentorat, qui initie plus de coopération et de collaboration entre les entrepreneurs, permet aux plus jeunes d’apprendre dans l’action des astuces qui n’existent dans aucun manuel de grandes écoles de Management grâce au coaching d’autres entrepreneurs plus expérimentés, a-t-il estimé, ajoutant que le programme Forsa contribuera à déclencher une croissance inclusive, créer de nouveaux emplois, améliorer la compétitivité outre la réduction des inégalités régionales. Le programme est composé de quatre formations de lancement qui profiteront à 120 entrepreneurs (60 mentors et 60 jeunes entrepreneurs) sélectionnés à travers tout le royaume. Suite à ces formations qui auront lieu à la fois à Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir, les participants suivront un programme de mentorat de 12 mois au cours duquel les binômes (mentors-jeunes entrepreneurs) s’engagent à travailler ensemble à travers des rencontres mensuelles, a-t-il expliqué. Les formations seront assurées par la Fondation Mowgli qui déploiera ses efforts pour établir des relations durables de mentoring entre au moins 250 entrepreneurs et hommes d’affaires dans les six pays (Maroc- Jordanie, Egypte, Tunisie, Yémen et Libye), avec un accent particulier sur l’axe dédié aux femmes et entrepreneurs de moins de 35 ans.Le CJD international est un réseau qui regroupe plus de 5 000 jeunes dirigeants d’entreprise en provenance de la France, la Tunisie, le Maroc, le Québec, la République Tchèque, l’Algérie, Monaco, le Bénin, le Cameroun, la Mauritanie, le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Espace de réflexion et d’expérimentation, le CJD se fixe pour objectif de devenir un levier de développement de la pratique managériale dans ces pays.
Au Maroc, le CJD se compose de sept sections locales réparties dans les villes d’Agadir, Fès, Casablanca, Tanger, Rabat, Mohammedia et Marrakech.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :