L'heure pour entreprendre!

Une enquête a été lancée pour améliorer DiaMed, un dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise au profit des diasporas du Maghreb résidant en Europe financé majoritairement par l’UE.

Quels soutiens aux diasporas maghrébines porteuses de projets ? C’est l’objet d’une enquête que mènent actuellement les initiateurs de DiaMed, un dispositif euromaghrébin d’accompagnement à la création d’entreprise pour les diasporas du Maghreb résidant dans les pays de l’Union européenne.
L’enquête est réalisée par l’ACIM -une agence de coopération internationale basée à Marseille– et l’ANIMA -Investment Network – une plateforme multi-pays de développement économique de la Méditerranée-. Elle s’adresse à tout futur créateur d’entreprise ou porteur de projet originaire du Maroc, de Tunisie ou d’Algérie afin de cerner leurs attentes et les besoins en matière d’accompagnement à la création d’entreprise dans leur pays d’origine. L’enquête a pour objectif d’ajuster le dispositif à ces besoins. À l’issue de cette opération, des ateliers de présentation des résultats sont prévus pour sensibiliser les acteurs institutionnels qui accompagnent les TPE/PME au Maghreb. Au Maroc, cette initiative est mise en œuvre en partenariat avec la Fondation création d’entreprises (FCE) de la Banque Populaire.
Le projet DiaMed est doté d’un budget de 2,3 millions d’euros sur trois ans (2013-2015), dont 80% sont financés par l’UE à travers sa direction générale Développement et CoopérationEuropeAid. Son objectif principal est de contribuer d’ici 2015 au développement local et renforcer le tissu entrepreneurial des pays du Maghreb au travers d’activités de soutien de projets d’investissements, de transfert de l’innovation, de formation et coaching et d’accompagnement personnalisé.

Cette initiative entend sensibiliser 200 porteurs de projets potentiels en Europe et accompagner sur le terrain dans un premier temps 60 créateurs d’entreprises pour créer leur entreprise au Maghreb. L’ambition également est de coacher 90 jeunes entrepreneurs de la région à améliorer leur visibilité et à développer leur expérience pour structurer un projet à dimension internationale. Et ce n’est pas tout. 90 entrepreneurs d’origine maghrébine seront accompagnés pour renforcer leurs capacités dans les technologies vertes. Et 270 jeunes diplômés de l’enseignement supérieur seront formés au management des entreprises innovantes. Les premières réunions d’information se sont tenues en juin et début juillet à Paris et Marseille.
Selon les responsables de l’initiative, une centaine de porteurs de projet de la diaspora du Maghreb ont déjà manifesté leur vif intérêt pour le dispositif et d’autres réunions sont programmées en Belgique, Suisse et Allemagne.

Pour commencer, un appel à candidatures vient d’être lancé pour sélectionner les 60 projets (20 par pays).
Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement individuel réalisé par les partenaires locaux et leurs consultants, comprenant une aide aux démarches administratives, un appui pour l’élaboration du business plan et les demandes de financement, des mises en contact avec les institutions, conseil pour l’implantation et la fiscalité, ainsi qu’un atelier d’affaires pour la mise en relation avec les acteurs économiques clés et des experts locaux. Les résultats de cette première sélection seront livrés durant la seconde quinzaine de septembre prochain.

Publié le : 16 Juillet 2013 – Moncef Ben Hayoun, LE MATIN
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :