L'heure pour entreprendre!

Le Mouvement européen pour la promotion de l’investissement en Tunisie (MEPIT), en collaboration avec le CEPEX, a organisé un colloque sur le thème ‘’ Essaimage : Réalités et Perspectives ; Enjeux et Défis pour L’Entreprise Tunisienne’’.

Le concept de l’Essaimage

L’essaimage peut se définir comme  ‘’ une démarche consistant pour une entreprise à aider un de ses salariés à créer sa propre entreprise. L’aide apportée peut être matérielle, financière,  logistique ou encore commerciale’’.

Selon M.Alaya Bettaieb, ancien secrétaire d’Etat à la Coopération internationale,  si l’expérience de l’essaimage a réussi dans les pays avancés , prenant la France comme exemple (15000 projets sont créés en France par  essaimage par an sur une moyenne annuelle de 178000 de nouvelles créations , avec un rapport de 4 essaimés sur cinq qui réussissent leurs projets), c’est qu’elle présente divers avantages. Autrement dit, dans un pays qui vit une conjoncture difficile avec un taux de chômage élevé, la politique de l’essaimage mériterait une attention particulière car premièrement, il assurerait la création d’emplois donc une utilisation du capital humain plus optimale.

En essaimant, il y aurait plus de PME/PMI et donc une meilleure création de richesses par conséquent une meilleure croissance économique à l’échelle nationale. Par ailleurs, le salarié promoteur, bénéficiant d’incitations fiscales soutiendrait le développement local et régional.

L’essaimage pour l’entreprise d’après M.Bettaieb c’est comme travailler en famille. En fait, l’entreprise qui essaime en bénéficie également car elle pourrait externaliser ses produits/ services à travers leurs salariés essaimés ‘’ confrères ‘’. Ce qui lui permettrait de gagner en compétitivité.

En gros, il s’agirait à première vue d’un partenariat gagnant-gagnant pour lequel un certain nombre de conditions doivent être remplies (un cadre juridique adéquat tant pour la société mère que pour la société essaimée. Ce cadre devrait donner droit à la société essaimée d’avoir des parts de marché et grandir dans les activités annexes à celles de la société mère, assurer la formation et l’encadrement de l’essaimé).

Etat des lieux

Cependant, l’état des lieux est tout autre : selon une étude réalisée par la GIZ sur l’essaimage  intitulée ‘’ Etat de l’art de l’essaimage en Tunisie & son impact sur la dynamique de création d’entreprises’’ 45 entreprises (groupes privés /institutions publiques) sont signataires de la convention avec le ministère de l’Industrie, relative à l’essaimage économique pour accompagner les projets d’essaimage leur garantissant des déductions fiscales. Mais, parmi les 45 entreprises, 19 seulement ont réalisé des opérations d’essaimage. Cela renvoie d’après M.Bettaieb a un certain nombre de défaillances. Le cadre juridique étant parmi les entraves les plus importantes ayant conduit à l’échec de l’expérience d’essaimage en Tunisie. En effet, les résultats de l’étude confirment que  « les textes fondamentaux qui réglementent l’essaimage sont inconsistants… augmentant ainsi le risque d’échec des projets plutôt que de les aider ». Ajoutée à cela  « une quasi – absence de formation de l’ensemble des parties prenantes’ ». La cellule d’essaimage, dispositif conçu par le ministère de l’Industrie pour l’accompagnement des projets, souffre elle-même d’un manque de formation des cadres qui sont supposés former les salariés essaimés. De quoi créer la frustration chez les personnes ayant pris part à l’essaimage face  « à une réalité amère car plusieurs promesses n’ont pas été tenues ». M.Chanouffi Hatem, essaimé et  PDG de la société des Systèmes électroniques et d’ingénierie informatique financière, start- up,  impute les difficultés qu’il a rencontrées à la discordance entre le discours théorique et ce qui se passe réellement sur le terrain. Il précise sa pensée : « Etre entrepreneur n’est pas facile, on risque d’être arrêté même par la personne  préposée à l’acceuil, ce qui m’est arrivé à la BTS.  Si rien ne fonctionne, c’est à cause d’un manque de prise de décisions ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :